plat creux

Denomination
  • plat creux

Images
Description

Porcelaine blanche et émaux de la "Famille verte" de couleur vert, aubergine, noir, jaune et or. Dessins sous couverte au rouge de fer. Assiette creuse à motif central cerné d’un trait au décor d’un phoenix et de deux papillons volant auprès d’un bosquet de pivoines. Cette iconographie est d’un grand intérêt puisqu’on la trouve reproduite à l’identique dans la production de la manufacture de Guillibaud à Rouen vers 1730 (musée nationale de Céramique, MNC 8809 et musée de la Céramique à Rouen, inv. 999.1.1). Sans doute les potiers français ont eu entre les mains des pièces de ce genre : les décors d’oiseaux, de bouquets de fleurs et de personnages sur une terrasse étaient en effet les thèmes récurrents des porcelaines de la « Famille vert » destinées au marché d’exportation.Rinceau de pivoines et de feuillages dans le cavetto.Sur bordure, frise de chrysanthèmes sur motifs de croisillons alternée de quatre réserves contenant deux carpes et deux crabes.Sur revers, bordure décorée d'une frise de pivoines et de chrysanthèmes et aile décorée de rinceaux de pivoines. La base porte une marque au centre d’un double cercle en bleu de cobalt sous couverte. Rares sont les pièces de l’époque Kangxi (1662-1722) qui portent le nianhao de l’empereur (la marque de règne), elle était en général remplacée par l’un des symboles bouddhiques ou taoïstes (la feuille de génépi ou d’armoise, le champignon sacré lingzhi, le brûle-parfum, le bouton de fleur de lotus…) ou par une marque d’atelier. Il arrive que certaines pièces ne portent aucune marque. En effet, Zhang Qizhong, directeur de la manufacture impériale de 1677 à 1680, avait promulgué un édit interdisant aux potiers d’utiliser le nianhao de l’empereur afin d’éviter le sacrilège de briser une pièce portant la marque impériale.

Désignation :Exécution :Type d'exécutant : CéramisteDate d'exécution : 1700  versChine ancienne : Kangxi (1662-1722)18ème siècle, 1er quartLieu d'exécution : ChineNotes : Probablement exécutée dans les ateliers impériaux de Jingdezhen. Utilisation / destination :Utilisation / destination : vaisselleMatière et technique :Matière : porcelaineTechnique : émaildoréMesures :Mesures : Diamètre en cm  30,6Hauteur en cm  5,2Epaisseur bord en cm  0,35Diamètre à la base en cm  18,2Poids en gr  1010Inscriptions / marques :Type d'inscription : MarqueEmplacement : Au revers, au centreDescription : Doubles cercles de 6,1 et 5,8 cm, marqués au bleu de cobalt sous couverte. Domaine :CERAMIQUEASIEVIE DOMESTIQUEBibliographie :Type d'information : source vérifiéeRéférence bibliographique : Beurdeley M. et Raindre G., La porcelaine des QingNotes : pp. 284 à 289 Type d'information : source vérifiéeRéférence bibliographique : Situ Shuang, Le Magot de ChineNotes : p. 177 à 185 Type d'information : source vérifiéeRéférence bibliographique : La Chine des SalonsNotes : pp.11-14 Type d'information : Elément de comparaisonRéférence bibliographique : L'Odyssée de la porcelaine chinoiseNotes : ill° 131 p. 186 Multimedia :Multimedia : 883-4-80 a.jpg K:\Mobydoc\Images883-4-80 b.jpg K:\Mobydoc\ImagesNuméros d'identification :