"Heureux comme Sisyphe"

Quatre artistes français et québécois se livrent, à partir du 12 mai, à une expérience de création autour de la répétition du geste au domaine de la Garenne Lemot.

Une exposition, quatre artistes en résidence. À partir du 12 mai 2011, le domaine départemental de la Garenne Lemot accueille « Heureux comme Sisyphe ». Un projet artistique, qui se prolongera jusqu’en octobre 2011, associant quatre artistes autour du thème de la répétition du geste. C’est la question de la création artistique comme produit d’une reproduction des mêmes mouvements qui est ainsi posée, renvoyant l’art à simple et sempiternel retour de l’identique. Comme en écho à Sisyphe, ce héros mythologique condamné par les dieux de l’Olympe à éternellement pousser en haut d’une colline un rocher avant de le voir immanquablement rouler en contrebas.th-480x284-carriere sisyphe-recadree jpg

S’ « il faut imaginer Sisyphe heureux », comme l’écrit Albert Camus, c’est qu’il trouve son bonheur dans le simple fait d’accomplir sa tâche absurde à l’infini : la satisfaction vient de l’action même de faire et refaire sans cesse, plutôt que de l’achèvement. « Heureux comme Sisyphe » veut précisément interroger la création comme répétition et – peut-être – oubli du geste. L’œuvre est alors composition à partir du mouvement identique réitéré avec obstination et opiniâtreté.

Quatre artistes plasticiens français et québécois sont réunis au domaine départemental de la Garenne Lemot pour cette expérience artistique au long cours : Valérie Kolakis, Jérôme Fortin, Régis Perray et Jean-Guillaume Gallais. « Heureux comme Sisyphe » donnera d’abord lieu à la résidence d’artistes proprement dite, ponctuée d’une table ronde les 4 et 5 juin. Les visiteurs pourront voir les artistes au travail et échanger avec eux dans la villa Lemot. Puis l’œuvre produite pendant les deux premiers mois sera exposée au public à partir du 30 juin jusqu’à la mi-octobre.