Saint Marc

Description analytique

Cette statue a été découverte, enfouie avec plusieurs autres, dans une cour attenante à l'ancien couvent des Carmes, transféré rue des Carmes en 1328, puis rebâti en 1364. Elles provenaient de l'ancienne église du couvent. Données en 1867 au musée par l'ancien propriétaire de la maison (18-20, rue des Carmes) qui les a exhumées.

La statue de saint Marc est la plus ancienne de la collection du musée. Une certaine gaucherie dans le vêtement contraste avec le soin apporté au visage. Le lion ailé, symbole de l'évangéliste, est légèrement en arrière de la figure de saint Marc (ne pas accoler l'œuvre à un mur). La statue est représentative de l'introduction du style de la Vallée de Loire par l'intermédiaire d'œuvres en calcaire importées.

Texte descriptif

Saint Marc l'Evangéliste, calcaire, traces de polychromie, Nantes, couvent des Carmes, XIVe, 0,93 x 0,30 x 0,30 m, 867.12.2

Photo