Saint Mathieu

Description analytique

Au contraire de saint Marc, représenté en évangéliste, Mathieu est figuré sous les traits d'un percepteur d'impôts, profession qu'il exerçait avant sa rencontre avec le Christ. L'aumônière à la ceinture et la main tendue en sont les signes les plus évidents. Datant de la même période que saint Adrien, réalisé tout en finesse mais semblant encore "idéalisé", saint Mathieu possède une véritable personnalité. La véracité des traits, la figure "fatiguée", touchant presque à la vulgarité, semble indiquer qu'il s'agit d'un portrait. Le choix de Nantes comme capitale à partir de 1460 par François II permet l'accroissement des contacts entre la Basse-Loire et la Bretagne. On note une individualisation des visages, sans excès de réalisme. Les ornements vestimentaires pourraient ici être renforcés par la présence d'objets de même destination (boucles de ceinture, fermaux, etc.)

Texte descriptif

Saint Mathieu, calcaire, polychromie, Nantes, Carmes, vallée de la Loire, 3°/3 du XVe, 0,95 x 0,38 x 0,30 m, 867.12.6

Photo